« Peau et recouvrement de la peinture »

« Peau et recouvrement de la peinture »

« Comme une peau, recouvrement, nouvel espace»

 

 La peau de la peinture, Je découvre à chaque moment dans mon atelier la beauté des empreintes des tissus, (ou parfois des papiers), relevées sur les peintures. De ces tissus, doubles gracieux de moments suspendus, il y a autre chose, la peinture en filigrane agit, comme un subtil révélateur de l’essence de la peinture.

De l’autre coté de la peinture.

Processus de  recouvrement,  puis espace nouveau. Je suis toujours étonnée de ce qui parait, puis transparait en retour dans le tissu. Il recueille avec une douceur quasi maternelle l’histoire de la peinture à un moment de son élaboration.  Imprégner d’abord, avec l’eau, élément qui dilue et permet de relever l’empreinte. Puis soulever le tissu qui relève l’histoire, la décrit juste ce qu’il faut , à un moment donné, temps suspendu.

Une autre facette sensible de la peinture se montre, se découvre.

 

« La beauté de l’autre coté »

 

Retrouvez moi sur Instagram pour encore plus de partage.

Sophie